Loading Events

« All Events

  • This event has passed.

Soy Sauce Factory # Thibaud Tchertchian

March 27, 2015 @ 7:00 pmApril 17, 2015 @ 10:00 pm ICT

Soy Sauce Factory # Solo Show by Thibaud Tchertchian

“Degenerate” Solo Show by Thibaud Tchertchian

Opening Party: 27th of March from 7pm

With Dj Set
From 27th of March until 17th of April

For his new solo exhibition, Thibaud Tchertchian interpreted landscape into the expressionist topic. The pre-war movement is still alive for him which influents not only the American school but also the imagery of contemporary cinema especially horror movies. “Degenerate” is a continuation of his previous exhibition “blackwhite” and analyzes the mechanic of the controversy as an expression of personalities committed through classical subjects such as landscapes.

Thibaud Tchertchian (1983) is a french artist from parisian suburb. He started to paint with a spray can in 2000 with the fatsk crew and through out Europe with Dks Mts Vmd Oneup writers. He continued to find his way of painting on canvas. He finally synthesized the academic art and the street art with the black spray can that he sprays directly on the white canvas, which allows him to paint with spontaneity and intensity. By erasing colours, he studies lines, gestures, and aesthetic qualities inherited from graffiti, working his way toward a form of expressionism. The white canvas provides a virginal, neutral, and industrially impeccable backdrop, on which a line of black paint is «spit». This rough line suggests an ample and physical gesture that uncovers a form of figuration borrowed from an abstract aesthetic. This «spit paint» technique is the result of a long technical study of the handling of the spray can. This technique enables the artist to change the instrument’s primary function, what it produces and what it signifies on the canvas. Thus the artist draws forth paintings that are at the same time sober and romantic, and which thoroughly detail a generations lag. In 2014, he decided to stay in Bangkok.

“Some painters visit a country foreign to them and paint what the locals want to see. Others paint what they actually see and want to show.” written by Julie Camdessus for L’Officiel magazine Thaïland.

***** SCROLL DOWN FOR FRENCH *****

“Degenerate”
Pour ce nouveau solo show, Thibaud Tchertchian s’est intéressé aux paysages dans les sujets expressionistes. Ce courant d’avant guerre est, pour lui, toujours d’actualité. Il constitue une grande influence de l’école Américaine jusque dans l’imagerie du cinéma contemporain et plus particulièrement du cinéma d’horreur. “Degenerate” fait suite à son exposition précédente “blackwhite” et analyse les rouages de la controverse, ainsi qu’une expression engagée de la personnalité au travers de sujets classiques tels que le paysage.

Thibaud Tchertchian (1983) est un artiste Français de la banlieue ouest Parisienne. Il commence à peindre à la bombe et à rapper en 200″Degenerate”
Pour ce nouveau solo show, Thibaud Tchertchian s’est intéressé aux paysages dans les sujets expressionistes. Ce courant d’avant guerre est, pour lui, toujours d’actualité. Il constitue une grande influence de l’école Américaine jusque dans l’imagerie du cinéma contemporain et plus particulièrement du cinéma d’horreur. “Degenerate” fait suite à son exposition précédente “blackwhite” et analyse les rouages de la controverse, ainsi qu’une expression engagée de la personnalité au travers de sujets classiques tels que le paysage.

Thibaud Tchertchian (1983) est un artiste Français de la banlieue ouest Parisienne. Il commence à peindre à la bombe et à rapper en 2000 avec le groupe Fatsk. Puis à travers l’Europe aux côtés des Mts, Vmd, Oneup,…. Tout en approfondissant son travail sur toile. Puis il marque une pause et synthétise son approche de la toile et celle de la rue avec une bombe de peinture noire qu’il l’exécute directement sur le blanc de la toile. Cela lui permet de peindre avec spontanéité et intensité. En effaçant les couleurs, il étudie des traits, des gestes et une plastique singulière, hérités du graffiti et en recherche d’une forme d’expressionnisme. Le blanc impose un style neutre, vierge, industriellement impeccable sur lequel est jeté un trait craché de peinture noire. Ce trait brut indique un geste ample et corporel qui laisse apparaître une forme figurative empruntée d’une plastique abstraite. Cette peinture «crachée» est le résultat d’une longue étude technique du maniement de la bombe. Il permet de changer la fonction première de l’instrument, ce qu’il produit et signifie sur la toile. L’artiste en extrait des tableaux à la fois sobres et romantiques, décrivant minutieusement un décalage générationnel. En 2014, il s’installe à Bangkok.
“Some painters visit a country foreign to them and paint what the locals want to see. Others paint what they actually see and want to show.”
écrit à ce propos Julie Camdessus pour L’Officiel magazine Thaïlande.

Website:
http://www.thibaudtchertchian.com/

Facebook:
https://www.facebook.com/ThibaudTchertchian
0 avec le groupe Fatsk. Puis à travers l’Europe aux côtés des Mts, Vmd, Oneup,…. Tout en approfondissant son travail sur toile. Puis il marque une pause et synthétise son approche de la toile et celle de la rue avec une bombe de peinture noire qu’il l’exécute directement sur le blanc de la toile. Cela lui permet de peindre avec spontanéité et intensité. En effaçant les couleurs, il étudie des traits, des gestes et une plastique singulière, hérités du graffiti et en recherche d’une forme d’expressionnisme. Le blanc impose un style neutre, vierge, industriellement impeccable sur lequel est jeté un trait craché de peinture noire. Ce trait brut indique un geste ample et corporel qui laisse apparaître une forme figurative empruntée d’une plastique abstraite. Cette peinture «crachée» est le résultat d’une longue étude technique du maniement de la bombe. Il permet de changer la fonction première de l’instrument, ce qu’il produit et signifie sur la toile. L’artiste en extrait des tableaux à la fois sobres et romantiques, décrivant minutieusement un décalage générationnel. En 2014, il s’installe à Bangkok.
“Some painters visit a country foreign to them and paint what the locals want to see. Others paint what they actually see and want to show.”
écrit à ce propos Julie Camdessus pour L’Officiel magazine Thaïlande.

Website:
http://www.thibaudtchertchian.com/

Facebook:
https://www.facebook.com/ThibaudTchertchian

Details

Start:
March 27, 2015 @ 7:00 pm
End:
April 17, 2015 @ 10:00 pm

Venue

Soy Sauce Factory
Charoenkrung soi 24 Bangkok,
Bangkok, Bangkok 10500 Thailand
+ Google Map
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

0

Your Cart